Chacun mérite d’être heureux et libre, c’est une évidence !   
Pourtant, ce n’est pas  si  simple à atteindre que cela. En effet, certains choix nous élèvent, d’autres nous limitent.
Nos pensées, associées à nos émotions, génèrent des actions et les situations de vie qu’elles soient positives ou négatives. 
Dit autrement, alors que l’Amour est épanouissant, les peurs nous enferment.   
Le choix essentiel réside entre ces deux notions, 
l’Amour ou la peur.     
L’Amour engendre l’écoute, l’empathie, la compréhension, le non-jugement, l’entraide,  la fraternité, la compassion, la gratitude, l’ouverture d’esprit, la force, la confiance et la joie… 
Alors que la peur sème l’insécurité, les ressentiments, les jugements, les frustrations, les conflits, les dépendances, l’apathie, les inhibitions, les souffrances physiques et émotionnelles…
Ainsi, faire le choix de l’Amour, c’est avant tout prendre conscience de ses propres limites et croyances pour évoluer vers l’intelligence et la maturité émotionnelle, l’équilibre personnel, relationnel, l’unité.
Maintenant, pour avancer, vous pourriez vous poser les questions suivantes : 
Quelles sont les peurs qui me limitent ?            
·         Ai-je peur de ne pas être aimé, d’être seul ? 
·         Ai-je peur de me sentir abandonné, rejeté, trahi ? 
·         Ai-je peur de manquer, d’échouer ? 
·         Est ce que je crains le regard des autres, de perdre le contrôle ? 
·         Ai-je peur de parler, de décevoir ou de me tromper ? 
·         Ai-je peur d’être moi-même ?  
Ce ne sont que quelques exemples. 
Vous pourriez également vous demander :    
·         Suis-je décisionnaire ou est-ce que je subis la situation ?
·         Mes choix sont-ils conscients ou dictés par l’environnement ?
·         Suis-je à ma place ou là où les autres ont décidé que je sois ?
·         Mes pensées sont-elles claires, mon besoin est-il satisfait ?
·         Est ce que je me respecte ? 
·         Ai-je de la culpabilité, de l’amertume ?
·         Suis-je détendu, heureux ?
En résumé, chaque fois qu’une émotion négative se présente, elle est l’expression d’une peur.
Globalement, tous nos états mentaux et corporels sont dignes d’observation, que cela soit la tristesse, la colère, l’enthousiasme ou la joie. 
Ils permettent de mieux se connaitre en renouant avec nos sens et avec ce qui se présente à la conscience à tout moment, en se posant, regardant, en écoutant nos messages intérieurs.
Dès aujourd’hui, vous pourriez choisir d’en faire l’expérience, en observant ce qui vous anime physiquement et émotionnellement. 
Vous pourriez vous accepter tel que vous êtes vraiment, en choisissant de vous respecter, de reconnaître vos valeurs et d’écouter votre intuition et ainsi vous sentir pleinement vivant.